Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/07/2008

Etape 236 (16/04) – Las Llajas - Panama

Bon. L’endroit est trop beau, il fait trop bon (en fait … je me suis laisse dormir, du coup … il est tard, et donc … il fait déjà chaud, et alors … j’ai la flemme), bref, c’est trop dur de partir. Et puis, je voudrais finir la lecture entamee. Je trainasse dans le maggio ou presqu’au soleil. Une visite etrange d’un russe quasi torse nu, mais avec une grosse ceinture pour se defendre en cas de bagarre, qui sort de nulle part et m’invite a aller pecher avec lui ?! Petite discussion polie (histoire abracadabrante de ses tribulations dont on ne connait jamais la part de verite, mais qui se laisse ecouter), mais le poisson pas pour moi (et d’autres raisons of course). Il est bien passe midi quand je retrouve la plage en Def. Toujours aussi gai, ca pourrait durer des heures que je ne m’en lasserai pas. Mais ca n’en prendra qu’un quart … Retour sur la grand route pour la capitale ! La route est encore longue et je voudrais etre arrive ce soir encore.

Alors je roule et je roule et je n’ai pas le temps de bien me rendre compte de la direction (c-a-d de lire correctement le panneau disparu aussi vite qu’apparu dans les phares du Def, puisqu’il fait nuit) et je fonce plein Est alors qu’il me semblait que … ben, que c’était pas par la … Et la distance me le confirme. A droite, des lumieres m’attirent comme un vulgaire moustique vers … le Canal ! Et un pont haubane magnifique (et eclaire) qui l’enjambe au loin … Mais c’est « restricted area », alors je rebrousse chemin. Suis quand meme vachement emu et content d’atteindre cet endroit mythique, meme si c’est pour l’avoir apercu de loin une premiere fois … Alors je trouve un autre endroit pour traverser, puis longer l’eau et enfin atteindre la capitale dans la nuit déjà bien avancee maintenant. Je cherche et cherche encore la fameuse marina, annoncee comme l’endroit de rassemblement des « grands voyageurs » comme moi : que dalle, niets, rien … Juste une porte bien barricadee le long de la promenade des anglais locale. Faut dire, c’est different ici, on sent bien que les americains etaient la jusqu’il n’y a pas si longtemps : c’est plein de gratte-ciels ! Une ville « a l’occidentale » … Plan B : trouver l’hotel renseigne par le Lonely Planet. Un sens interdit (sur une immense route) et bien des tours et detours plus tard, je realise que l’hotel a été … rasé ! Et meeerde … Alors je me trouve un parking plus ou moins garde (a cote d’un casino ! Non, je ne rentre pas), vais me faire une balade de nuit vers un supermarche encore ouvert et me retourne dormir a l’arriere du Def, dans mon amenagement de plan C …

Les commentaires sont fermés.