Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/06/2008

Etape 217 (28/03) – Apres Puebla – Apres Villahermosa

Avons dormi berces par le bruit continu des voitures et des camions, mais on finit par s’y habituer (ndfab : pourtant, on était assez loin. Ceci dit, moi j’ai rien entendu … Il existe un age a partir duquel … on a le sommeil plus leger). Fabian s’est leve vers minuit pour prendre une aspirine. Il souffrait d’un mal a la tete (ndfab : tu viens de le dire. Il existe un age a partir duquel … on a la mémoire plus legere). Il est actuellement 6h50. Il fait jour depuis environ 20 minutes, les oiseaux chantent. Mon pied va beaucoup mieux. Je ne l’ai pas encore pose par terre, mais je ne sens aucune douleur lorsque je fais des contorsions. Je suis allongee dans le Maggiolina, Fabian dort toujours, je n’ose pas trop bouger car je risque de l’eveiller (ndfab : vous avez vu (lu) cette gentillesse !! Toute mon enfance comme ca …).Le telephone satellite Iridium est en panne. Alors que Fabian croyait qu’il ne s’agissait que de l’embout du chargeur, il s’avere que cela risque d’etre plus grave. Le boitier lui-meme serait endommage. Je vais le reprendre, l’envoyer a Anvers ou aller le porter moi-meme avec Andre afin de voir si c’est reparable. Le GPS aussi est en panne. Casse ? Je ne sais plus ce que Fabian m’a dit. Peut-etre un probleme d’antenne … Depart 8h45 apres avoir un tout petit peu « babele » avec un mexicain a cheval : « No entiendo espanol – Esta la liuna de miele ? – No, soy la mama ! ».

ec755bfab0d550647f82527731317e3c.jpg

Nous desendons vers la vallee au milieu des camions. Le paysage est grandiose. Volcan dans le lointain. Toujours la Mex150 et ses peages. Cultures de canne a sucre. Champs verts (grosses touffes d’herbe). Jusqu'à present, nous avons rencontre 2 petits troupeaux de moutons, 3 vaches et quelques petits chevaux. 2 chiens, pas de chats. Et toujours cette brume de chaleur (ou de pollution). Bifurcation vers Minatitlan a La Tinaja. Changement de decor. Toujours la plaine et la brume, mais paysage plus verdoyant (ndfab : on est passe des plateaux dans la plaine via une tres longue descente. Vue imprenable evidemment). Des cours d’eau de temps en temps, une grande mare ou meme un petit lac. Et des vaches broutant dans les prairies. Plusieurs petites cigarettes. Juste apres un peage, nous nous faisons arreter par la Military Police. Fabian montre ses papiers, mais la seule chose qui les interessait, c’était de savoir ce qu’il y avait dans les jerrycans. De l’essence ? De la drogue ? Fabian tapote sur les bidons et on entend bien que ceux-ci sont vides. Ok, vous pouvez y aller … Ils etaient 5 et tous armes. Midi moins quart. Nous reprenons la route. Il fait chaud. Rencontrons des marchands de jus d’ananas tous les 2 ou 3 kilometres : « Jugos da Pina ». Champs de culture d’ananas. Plus on avance vers Minatitlan, plus on rencontre des palmiers. L’autoroute traverse des plaines immenses. En haut d’une petite butte, Fabian s’amuse a dire « Vue imprenable » (ndfab : petite blague familiale). Apres Minatitlan, ne voila-t-y pas que le Def commence a « tchipeler » (ndfab : vocabulaire familial. Ou bien vrai wallon ?). Et, comme ni Fabian, ni moi « know nothing about mechanic » (ndfab : encore un truc de famille. Desole), Fabian se dit que peut-etre, si le Def se repose un peu, cela ira mieux apres (ndfab : oui, oui ! Ingenieur ! J’ai un diplôme pour le prouver !!). Ce qui nous permet d’aller manger un steak a la mexicaine. Assez piquant je dois dire. Heureusement qu’il y a la puree de haricots rouges pour adoucir. Comme nous n’avons recu qu’une fourchette, nous mangeons a la mexicaine, c-a-d qu’on pousse des lanieres de viande dans la petit crepe ronde et qu’on trempe le tout dans la sauce. Aaah ! Ca pique !!! Et Fabian qui attend toujours son jus de fruits naturels. Enfin, il arrive. Faut dire qu’elle n’est pas tres fute, fute la jeune fille qui nous sert. C’est du jus de melon, Effectivement, ca adoucit.

Avant de repartir, Fabian ouvre le capot de la voiture. Peut-etre que ca a coule. Manque d’huile ? Mais la voiture revient de l’entretien … On s’en va. Et not’ cocotte ne tchipele plus. Mystere, mystere … (ndfab : mais non. Je l’avais dit qu’elle avait besoin de se reposer …). On ira quand meme voir un garagiste.

Le terrain redevient accidente. Mex180 vers Villahermosa. 16h20, nous traversons Villahermosa. Arret au Wall-Mart pour acheter un peu de fromage, des bananes et 2 yaourts. Mangeons les yaourts tant qu’ils sont frais. Ici sur le parking. Cela nous fait grand bien. En route maintenant a la recherche d’un campement pour dormir. Nous sommes en avance sur notre programme. Avons roule 572 km aujourd’hui ! De petits chemins en petits chemins, nous arrivons dans ce qu’on pourrait appeler une plantation d’heveas. L’endroit est champetre, tout comme hier, mais on y entend nettement moins de bruit. Seulement le chant d’un oiseau, celui des grillons et de temps en temps le bruit d’une voiture. A peine arrive, Fabian a monte le Maggiolina tres rapidement et est maintenant plonge dans la lecture du dernier Harry Potter (ndfab : le cadeau de Noel de mon frangin. Merci !). Il fait bon maintenant, le soleil descend dans le ciel. Dans une heure, il fait noir. Goutons le moment present. Qu’il fait chaud dans ce Maggio ! Et c’est qu’il y aurait bien des mosquitos …

Nuit ponctuee de chants d’oiseaux ressemblant a celui des mouettes. Fabian monte dormir a 21h, tout encore impregne de la lecture (ndfab : termine !) du dernier Harry Potter. On va dormir tot en vacances …

Les commentaires sont fermés.