Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/06/2008

Etape 199 (10/03) – Memphis (Graceland) – Avant Jackson

Il fait beau, le soleil brille et illumine les 2 jets privés d’Elvis. C’est tout ce que nous verrons du monde d’Elvis – c’est pas trop notre truc en fait.

84e2b5c2a66ceb66ae5b0b3ae48effe9.jpg

En route direction Natchez, dans l’Etat du Mississippi. Nous circulons entre de superbes maisons d’anciennes plantations et nous mettons à rêver « laquelle tu préfères, toi ? et de quelle couleur ? oui mais il faut une balancelle sur la terrasse … » Aaah que c’était gai. Nous arrêtons pour visiter Melrose Plantation. La visite nous est présentée par une ranger (ndfab : moche !, mais vraiment) qui nous raconte l’histoire des occupants ainsi que la place des esclaves et le rôle de chacun. Nous cherchons en vain « M’zelle Sca’lett ». Les cabanons pour les familles d’esclaves sont rikikis à côté de la maison principale, c’est vraiment dingue !

216577dcc7e1aab1394dce57799e14a3.jpg

Rapide pic nic le long du Mississippi (ndfab : et ses toujours semblables mais tellement beaux ponts metalliques !), le temps s’est  couvert. Décidons de prendre un petit coca dans un bar avant de quitter la ville. Le Andrew’s Tavern : petit café très sympa où trois piliers de bar nous font la conversation. Nous déclinons la bière, mais nous nous promettons d’accepter la future invitation qui se présentera à nous.

Fabian est assez content de traverser le fleuve sur un beau pont métallique ; lui « la clââsse ! », moi « wepp ».

Nous cherchons à voir du coton ! Une usine ou des champs où quoique ce soit qui nous indiquerait que nous sommes dans le pays de cette petite boule blanche ! Le routard nous indique la Monmouth Plantation (.com) : il est déjà tard dans l’après-midi, tant pis on fonce et avalons une trentaine de miles. « Gloups, sorry Fabian, j’avais pas tout lu … » : dernière entrée à 16h15. Nous sommes arrivés style 15 min trop tard …

056dee60030450b0ce98e4ba58f28315.jpg

On imagine alors ce qu’aurait été la visite.Mais ces champs de coton alors ? Mais ouiiii, nous sommes en mars … et le coton n’est planté que plus tard dans la saison c’est pour cela que les champs sont vides. Zero en agriculture. Rencontre avec un petit chien (ndfab : et traversee de banlieues sales et delabrees aux minuscules maisons (caravanes !) en bois peuplees de noirs americains, comme dans les films, comme tous les states, avec la famille qui trone (traine ?) sur le perron a cote de la voiture toute rouillee et demolie).

Ce soir bivouac, il faut chercher un endroit sympa tant qu’il fait clair. Grande prairie dégagée. Fabian camoufle les vitres du Def avec du papier matelassé avec effet alu qu’il a reçu au port, tandis que moi je bistouille des pâtes-tomate-jambon-gruyère-épices dans une casserole, c’est sport et bon ! Soirée dans le maggiolina à jouer au Yatzy … pauvre Fabian, la chance n’est pas avec lui.

Il pleut la nuit, et on se réveille les pieds dans la bouillasse.

Les commentaires sont fermés.