Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/05/2008

Etape 159 (30/01) – Overland Track – Part II – 26 km

Réveil à 7 heures ! Brr … J’ai vraiment caillé toute la nuit. Vraiment très froid. Me suis bien réveillé une dizaine de fois. Ecouté les souris ou je ne sais quoi d’autre se faufiler sous la tente et les oppossums rôder partout …

Je range le tout assez vite, fais le plein d’eau, et c’est parti pour ma seconde journée. Démarré un des premiers, par une belle fraîcheur matinale (en short !), je marche assez bien … Les décors sont superbes ici, je retrouve de bonnes vieilles impressions … Plus haut que le monde d’en bas, seul sur les chemins, souffrant gentiment de porter son sac sur le dos, en se régalant les yeux, en se prenant pour la millième fois pour un explorateur ou un cow-boy ou un ranger ou un berger, ou que sais-je encore, mais loin des règles de la société en tout cas. Bon, y’a bien ce serpent qui me surprend dans mes rêveries de marcheur … Et le vent qui me refroidit dès que je fais une pause. Mais comme il n’y en n’a pas beaucoup … Et puis … il n’y a personne ce matin. Ah … Si ! Je rejoins un français vers midi à un point de vue. Et on cause. Et on cause.

bae3be776d5db263e721bda6a689f99f.jpg

Et on repart ensemble (‘l a l’air scotché). L’après-midi dans la forêt, dans les mouches et … sur les chemins de bois. Parce qu’ici, ils ont une conception de la randonnée différente : à chaque difficulté, il y a quelques marches construites en bois, on un petit pont, ou une passerelle. En fait, j’aurai fait tout le trajet sans salir mes chaussures quasi ! Arrivée au refuge vers 16 heures après avoir aperçu un deuxième serpent (tout noir, un peu plus d’1 mètre), j’aurai encore fait une belle journée. Je me prépare à manger de suite (pâtes au thon et puis pâtes au sucre : mmmmh !), puis m’étale au soleil (enfin, en jeans et gros pull tout de même) sur la terrasse en lisant mon livre d’histoire de la Belgique (piqué à mon frangin il y a des années). Puis le français revient faire causette le restant de la journée, je tente de lui expliquer notre système fédéral et les enjeux actuels. Lui vit dans un mobilhome en Normandie, bref, vit dans un autre monde …

5c75257c03d9749a6ac98d8a6addc5c1.jpg

A la tombée de la nuit, tout le monde rentre dormir … Moins froid, mais dur, dur cette planche en bois qui sert de matelas …

Les commentaires sont fermés.