Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/12/2007

Etape 100 (02/12) – Ychang – Wuhan - Nanning

Le bateau est à quai. Rien entendu cette nuit (à part les souris). Il est bientôt 7 heures et on ne m’a toujours pas indiqué la sortie. 7 heures quart, je pars tout seul (en fait, je ne croise personne sur le bateau) et me retrouve au pied d’une longue série de marches à grimper le long de la berge vers la gare fluviale. Pas grand monde non plus. Taxi vers le centre ville (et on passe devant un Mac Do’ … tiens, tiens ...). Quelques renseignements pris dans une agence de tourisme plus tard (la pauv’ petite ne comprenait rien : j’ai battu tout le monde au Pictionary ce matin !), je décide de prendre le bus pour la prochaine ville et de là un avion vers Nanning, où je pourrai obtenir mon visa pour ma prochaine destination. J’avais prévu de faire une halte intermédiaire à mi-chemin, mais ça ne se goupille pas bien et puis ça prendrait encore du temps …

Le bus est dans un peu plus d’une heure et pour oublier mes 4 jours de noodles et autres pâtes chinoises, j’innove, je franchis un pas que je ne pensais pas faire de ma vie : je retrouve mon Mac Do’ à 8h du matin !

Pas facile d’acheter mon billet. Je veux dire que la p’tite dame derrière la vitre n’arrête pas de me poser la même question, comme si elle ne me comprenait pas. Et la magie du dessin ne semble pas aider. C’est la Providence du p’tit jeune derrière moi qui nous sauvera tous les 2 : il y a 2 arrêts dans la prochaine ville et elle veut savoir lequel je veux … Et donc ça passe … Je suis censé arriver à Wuhan dans quelques heures. Si je ne suis pas trop tard, je prends un avion jusque Nanning aujourd’hui encore ! Sinon … Mais ça semble être faisable, alors, un taxi plus tard, j’explique au gars du comptoir de me donner un billet pour l’avion de ce soir. Je lui indique même l’heure du vol parce qu’il a l’air perdu … Ca doit pas être dans leurs habitudes d’acheter un billet 2 heures avant le décollage. Je cherche et attends le bus pour l’aéroport maintenant. Ca devrait être le plus facile : je suis au bon arrêt ! Mais voilà, des bus, il en arrive toutes les 20 secondes, de toutes les couleurs, de toutes les formes, de tous les âges … Et je continue de refuser tous les taxis qui m’accostent jusqu’à celui qui me propose un prix moitié moins que les autres … En fait, je vais le partager avec une jeune chinoise anglophone qui prendra le même avion que moi ! Dans la salle d’attente de l’aéroport, on suspend un bébé au-dessus de la poubelle pour l’aider à faire ses besoins (c’est une coutume ici : par souci écologique évident et intelligent, on a préféré à la technique polluante du Pampers celle du pantalon ouvert entre les jambes et qui permet de vider le p’tit bout à tout moment, à tout endroit : dans la rue, dans les gares, dans les poubelles, etc.).

Arrivée à Nanning en début de soirée, bus vers le centre et à pied vers l’hôtel sélectionné plus tôt dans mon « Lonely ». Waow, un vrai hôtel au prix d’une auberge … J’ai même internet dans ma chambre … mais tellement lent … Balade en ville et dodo.

Les commentaires sont fermés.