Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/11/2007

Etape 74 (06/11) – Ioujno Sakhalinsk

Réveil, je range l’appart (c’est fou le bordel qu’on peut mettre en 2 jours !), fais la vaisselle et prépare mes affaires. J’essaie vainement de téléphoner à Jérôme pour lui dire que je veux m’en aller, mais impossible de l’avoir ! Me voilà coincé dans ma prison dorée … Je l’obtiens finalement et son « contact » coréen vient chercher la clé. Il est midi, je fonce retrouver mon interprète chez lui. Je le réveille je crois. Faut y aller ! Où ? Ben, à l’agence pour le ferry pardi ! Ah ouais … retour en ville, passage chez internet pour trouver quelques coordonnées utiles. Les premiers coups de téléphone sont stériles. Je fais appel au joker que Nicolas m’avait laissé : Vera ! Je l’appelle et elle m’indique l’adresse et le téléphone de la compagnie adéquate. C’est ici que la blessante réalité éclate : il n’y a plus de ferry pour le Japon depuis le … 25 octobre (Ceux qui suivent comprendront directement mon immense frustration : sans ces putains de problèmes de visa en Mongolie, je l’aurais eu ce p… de ferry !! J’enrage !) !

 

Et de rapidement prendre la décision : retour vers Khabarovsk et Vladivostok au plus vite ! L’idée enchante Max : il veut venir avec ! Même dilemme depuis quelques jours : il est con, jeune et parfois chiant, mais tellement utile … Et puis, c’est dépaysant, non ? Bon, allez, on retourne chercher tes affaires, prévenir tes parents et on fonce vers le port situé à une centaine de kilomètres. Il est tard ? Ouais, c’est un peu vrai … de toutes façons, le prochain ferry n’est que demain. Ok, d’accord, j’accepte (je me résigne) de passer une nuit de plus dans ton taudis, avec tes parents et leur cabot qui ronflent tous ! La discussion est animée entre eux, mais le p’tit reçoit le feu vert de papa et maman pour aller rejoindre … sa femme et son gosse (toujours pas arrivés parce que le bébé est malade … dixit). DVD au programme pour passer la soirée et s’endormir avec le pouilleux clébard sur le canapé lit …

 

Les commentaires sont fermés.