Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/10/2007

Etapes 47-48-49-50-51-52-53-54-55-56 (10/10 au 19/10) – Oulan Bator

Déconnecté. Je suis déconnecté. Je vis hors du temps. Il y a des journées où je ne sors pas de l’hôtel (et alors la chambre n’est pas lavée et alors ils sont inquiets et alors ça me fait rire …). D’autres où je ne mange rien d’autre que ce même breakfast servi avec une déprimante régularité. Je vis décalé, vais me coucher tard, surfe sur internet à lire des bêtises (infos, bagnoles, montres … Je lis même 2 chapitre d’un syllabus de Droit Romain (mais c’est trop long à downloader)), me lève tôt (pour le breakfast servi jusque … 9 heures !), vais me promener dans le grand froid, dans la grande ville, dans la grande déprime. Des plaques de verglas sur les trottoirs …

c3fcd1765ade5f3ec960a196f7b128ad.jpg

Je vais faire nettoyer la voiture, je fais la lessive (je participe au plaisir des ménagère ravies de voir la saleté sortir des vêtements grâce aux frottements et torsures infligées par des mains à la peau ramollies de rester trop longtemps dans l’eau aux vêtements qui dégoulinent de poussière et disparaissent dans l’eau noire de la baignoire …), je vais manger dehors (d’abord dans des restaus différents, puis je m’abonne au steak servi à quelques centaines de mètres de là) et démarre ma régulière habitude du night-shop d’à côté de l’hôtel : une bouteille d’eau et quelques paquets de M&M’s.

63641d14513e61070520f7c3bcf0f3d4.jpg
Je vais visiter le monastère d’hiver, mais il est fermé quand j’arrive. Vais visiter un temple, grimpe plus de 600 marches pour arriver au monument dédié à la guerre (en gros, un truc construit par les ruses où ils figurent sauveurs de leurs amis mongols, implorant à genoux), fais même quelques vitrines à la recherche de rien du tout …

Je pense bien à partir en excursion, mais sans passeport …

Cette période est perdue à tout jamais dans mon existence. Et personne que je rencontre qui parle anglais … Bon, je vais pas traîner dans les cafés le soir non plus …

Je rencontre un Defender ! Téméraire, j’accoste son conducteur : « Savez pas où il y a un garage Land Rover à Oulan Bator ? ». Le gars est directeur des ventes du garage (Caterpillar ET Land Rover, une association qui me plaît), mais incapable de me dessiner un plan jusqu’à son bureau. Il me montre une direction et ajoute « 6 à 7 km … ». Il me tend sa carte de visite tout de même …

df975322364e909a795cb8b5489b7b5c.jpg

Avant dernier jour, je tourne des heures en rond à la recherche de l’endroit, puis une gentille jeune fille prend son téléphone et joue l’interprète pour m’aider dans ma quête … C’est vraiment un garage comme chez nous perdu au milieu d’un zoning, avec un show room et tout … Il n’y a pas de place aujourd’hui, mais le sympathique responsable d’atelier m’intercale pour une visite le lendemain matin. J’y suis avant l’ouverture. Discute avec le boss américain (costard et bottes pointues en croco, si, si !), puis explique les entretiens que je désire aux gars de l’atelier. 6 heures plus tard, rassuré d’avoir un véhicule « en état », je fonce chercher mon visa à l’agence. Hourra !

9aca46843d5becfea855b8467abcbd59.jpg
Mais il est tard, et j’ai mal à la tête (et mal aux yeux, et mal à la gorge, bref, je sens un début de crève). Je reste une nuit de plus à l’hôtel et partirai tôt demain matin. J’achète encore quelques DVD (pour 5 fois rien) comme dernier geste dans cette ville.

Les commentaires sont fermés.