Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/09/2007

Etape 23 (16/09) – Aprиs Qizilorda – Shimkent - Pass Mashat – Avant Taraz

J’avoue avoir quelques jours de retard dans la rйdaction du blog et dйjа avoir oubliй certains dйtails, voire des pans entiers de journйes … C’est une vieille habitude chez moi de parfois laisser traоner un peu les choses … Tout зa au nom de cette pensйe (philosophique ?) tellement trop rationnelle et dйprimante (et qui m’obsиde un peu ces derniers jours) : on se souvient trиs bien de la journйe, sans doute encore assez bien d’hier, un peu moins de la semaine passйe, presque plus du mois prйcйdent, grвce aux photos pour les annйes passйes … Si on oublie tout, si la mйmoire nous lвche, aprиs quoi court-on du coup ? Qu’est-ce qui est important ? Qu’est-ce qui vaut la peine ? Y’a-t-il un bilan en fin de parcours ? C’est зa ? Il faut se construire un avenir, et prйparer la fin ? Il faut monter le plus haut possible dans l’estime de soi ? Parce que profiter du temps prйsent est inutile puisqu’il sera oubliй la semaine prochaine … Je repense aux morts que j’ai connus … et oubliй … A quoi cela leur a-t-il servi ? Ah oui, bien sыr, il faut s’occuper des autres (les enfants), pour qu’eux-mкmes puissent penser aux autres et ainsi de suite … Pff … Suis pas sorti de l’auberge … Un indice ?
J’ai donc roulй … et roulй (arrкtй par la police ? Sans doute …) … et roulй. Je croise une voiture de la Croix-Rouge Internationale. Les paysages ne sont plus aussi plats. On devine ci et lа quelques petites montagnes. Les plus grandes sont plus loin. A la frontiиre en fait.

c4bc08ddeb7624fac055b5192242afe5.jpg


J’ai donc roulй jusque Shimkent. Une grande ville proche de la frontiиre … Je dйcide de pousser jusqu’au centre ville (y’aura-t-il quelque chose d’intйressant ?). Je crois que j’y suis. De longues et larges avenues bordйes d’arbres, de magasins, d’autobus et de gens qui s’affairent. Le GPS m’indique le centre ville un peu plus au Sud. Je lui fais confiance. J’arrive le long d’une colline dans l’entiиretй est couverte par un marchй (plutфt genre souk). Du mal а me garer, mais le coin fera l’affaire (de toutes faзons, tout le monde s’arrкte n’importe oщ, n’importe comment). Je me balade au milieu des « quartiers » organisйs selon les produits vendus : la viande (et les mouches), le poisson, les lйgumes, les jouets et les cigarettes (ensemble ! Pas cons les gars …), la quincaillerie, etc. Pain, raisins et tomates pour moi.

 

aa67aed6301604b6a3cbc1bedf093ba6.jpg

Retour а la voiture avec une Lada grise et bleue maintenant garйe а cфtй : meerde, la police ! Je fais quoi ? J’attends ? Ouais, m’est avis qu’ils ont plus le temps que moi. Et puis, peut-кtre que c’est un hasard ? Ce n’en est pas un … Il veut me verbaliser, menace de me confisquer ma carte grise, puis blabla, « I don’t understand what you say », etc. Je m’en tire cette fois, mais c’йtait juste. Il aurait voulu un peu d’argent, voilа tout ! Je pense а toute la poйsie qu’utilise Brassens pour justifier son inimitiй envers les flics. Je ne l’ai pas : tous des cons ! Je quitte la ville.
Je me trouve un endroit paisible (derriиre une petite colline situйe а un col) pour monter … le maggiolina. Longue route parcourue aujourd’hui ! Soirйe paisible. Je plonge dans la pharmacie pour la premiиre fois : il me faut du beurre de caco pour mes lиvres gercйes ! Nuit excellente.

b81a14f4ed6563ac0cd3e6342379192c.jpg

Les commentaires sont fermés.