Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/09/2007

Etape 15 (08/09) – Stalingrad – 100 km plus au sud

Quelle bête nuit à me tourner et me retourner et ne pas trouver le sommeil et trouver Le Seigneur des Anneaux en Russe et trouver ça suffisamment captivant que pour le regarder (en partie) …

Réveil difficile donc vers 10h00 pour aller prendre le petit déj’ de l’hôtel …

Je décide de faire des économies (de temps et d’argent) à la con et m’empiffre d’omelettes, de jambon, de fromage, etc. Tellement que j’en aurai mal au ventre quelques heures plus tard … Tout ça pour sauter au moins un repas …

Vers 12h15, je demande accès à la salle internet de l’hôtel (faut demander à la réceptionniste de l’étage) : pas avant 14h00 ! Merde … Comment j’organise ma journée alors ? Peux pas quitter l’endroit trop tard, mais j’ai pas le temps pour le musée … Je vais à la Poste essayer d’acheter des timbres et faire un tour en ville voir s’ils n’ont pas un bermuda ou un truc du style …

Il y a une folle ambiance dehors. Sur la place devant l’hôtel, il y a un podium avec des chants (et danses) folkloriques. Des gens en costumes traditionnels (ou tout comme) qui chantent et qui dansent. Il y a deux rangées de barrière autour du podium et des flics tous les 10 mètres tout autour. Dans le square, y’a des artistes et brocanteurs. Plus bas, un autre podium avec des chanteurs et danseurs. La ville est en fête (Elle célèbre ses 418 ans d’existence …) !

ea14ec5403a1d823760dbdc783776283.jpg
Et je croise au moins 4 mariages  (encore des couples qui posent avec des pigeons dans les mains !).

A la poste, personne ne pipe un mot d’anglais. Je vois des enveloppes à vendre avec quelque chose qui ressemble à un timbre dessus. J’en achète une. Quant au shopping … je trouve une petite voiture, un modèle des 4x4 locaux (que j’aime bien). Mais pas ma petite camionnette si mignonne. Et des fraises achetées au marché …

Filles dans la rue toujours aussi sexy … Beaucoup moins sexy, ce sont les flics et militaires présents en masse ! Mais vraiment beaucoup ! La population est en fête, mais étroitement surveillée. Un peu comme une boum avec les parents …

Je rentre pour internet et vous envoyer mes derniers articles. La demoiselle d’étage (qui a appris, elle, à parler anglais … à l’université (mais qu’est-ce qu’elle fout comme dame d’étage alors ?? J’oublie de lui demander …)) me sourit gentiment quant je lui montre l’enveloppe et me dit que ça n’ira jamais jusqu’en Belgique si je la poste … Pff …

Petit moment de bonheur quand j’ai accès à mes mails …

Check-out (Putain c’est cher ce laundry ! Si j’avais su …) et direction le musée !

a9a284f67ed536b0cf020c8324304fd1.jpg

Ouais, tout est en russe évidemment … Rien, mais alors rien, en anglais … L’endroit regorge de pièces d’époque (armes, habits, médailles, journaux, etc. quelques très belles maquettes !), un peu comme beaucoup de musées sur la guerre somme toute. Intéressant : un gigantesque panorama (genre Waterloo) de la ville au moment des combats.

511aced650970f4840a5d23cda173318.jpg

Dehors, des tas d’engins militaires (avions, chars, canons … de différentes époques), mais aussi la seule ruine de la guerre. Mon Lonely Planet m’indique qu’il s’agit en fait d’une ancienne usine … allemande ! Z’ont de l’humour ces Russses !

69071561e5862f08b1dcb6897800164e.jpg
Bref, pas très intéressant pour moi. C’est surtout la ville en général, la Volga, le relief, l’environnement que je retiendrai. Alors, c’était donc ici … ?

Je repasse par la poste, bien décidé à me faire vendre des timbres. Je frappe à tous les guichets. Je dois être un peu direct je crois. Mais ça marche ! En chemin, j’ai croisé une mini exposition de statuettes faites avec des ordures … Original.

Mais il est tard, je veux quitter la ville et m’installer avant qu’il ne fasse sombre.

Evidemment, y’a pas de panneaux, donc c’est encore au GPS que je me dirige … Je trouve une écluse assez impressionnante sur la route. Je m’arrête et me balade un peu … Lueurs de coucher de soleil sur la ville à travers les fumées des usines et sous les nuages bas.

Je reprends la route et m’attends à sortir de la ville assez vite. Ben, tout le sud de Volgograd est bien industriel ! J’espère que c’est pas toute la Volga comme ça, parce qu’il commence à faire nuit et j’ai toujours pas d’endroit où dormir … Après quasi 100 km, le décor est suffisamment désert pour que je m’aventure hors de la route principale. Dans le noir encore  une fois … Bref, pas envie de monter le Maggiolina et donc nuit dans la voiture … Je regarde un film (de guerre – une histoire d’une photo avec des américains qui plantent un drapeau sur une île du Pacifique … Pas mal …) pour m’endormir …

Il fait étouffant !

Dehors le ciel est plein d’étoiles. Mais plein !

Anecdote : je veux garder une fenêtre ouverte, mais pour éviter les piqûres, je décide de sortir ma moustiquaire achetée pour le voyage. Je la déballe et la pend au plafond situé … 80 cm au-dessus de ma tête … Elle me recouvre et se dépose sur ma peau bien sûr ! Pas très efficace … Alors je décide de mettre 3 épaisseurs devant la fenêtre. Je réutiliserai ce truc …

83c39c1934f33f954c2fc52550b58ad9.jpg

Commentaires

Fabian,
Je ne sais pas si tu es retourné à la poste pour mettre plus de timbres l'enveloppe, toujours est-il qu'elle est bien arrivée en Belgique ce matin!
Elisa a hurlé dans le couloir quand elle a lu Fa-BI-AN BOU-CHER !!! "Charlote, c'est une lettre de Fabian pour nous 2!" Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! Charlotte, elle n'a rien capté du délire d'Elisa!
Ce soir, nous situerons Volga, Mer Caspienne,...sur la carte!
Mon mail d'hier a croisé ta lettre ...Merci! Cela relance l'intérêt d'Elisa!
Bisous,
Sandra

Écrit par : Sandra | 20/09/2007

Les commentaires sont fermés.